La lettre d’intention représente un document déterminant l’offre d’investissement que présente l’investisseur à l’entreprise où il souhaite investir, ou bien à la banque-conseil déléguée par cette dernière. Ce billet correspond à un justificatif synthétique mettant en évidence les termes et les modalités à caractéristique économique et juridique de l’offre.

Traduction du concept de l’investisseur

En résumé, il est question d’extérioriser le concept de l’investisseur et son savoir sur la firme, à savoir comment elle a pu se développer durant les premiers échanges entre les gérants et les promoteurs. Sa finalité consiste à inspecter la présence d’une compréhension collective des bases d’une clause entre les parties, avant de lancer les pourparlers sur les dossiers juridiques utiles à la concrétisation du placement et les contrôles qui permettent la collecte des éléments préalables. Et dans le secteur du capital-investissement où s’accroît une ingénierie financière quelquefois compliquée, la lettre d’intention doit exposer de façon distincte les dispositifs alloués tels que l’ajustement de prix, l’anti-dilution et les droits de préférence.

Procédure de la lettre

Pour les entrepreneurs ayant éveillés l’attention de nombreux investisseurs, la lettre d’intention perçue de chacun va les aider à confronter les termes des offres et de ce fait à bien choisir. Le courrier représente un critère de challenge entre les investisseurs. Si le cas se présente, la lettre permet de rassembler autour d’un promoteur chef de file les autres placeurs qui combleront le tour de table. La lettre d’intention consignée est avalisée par l’entreprise, sinon par ses principaux associés. Dans le cas où le document n’a pas été ratifié à l’échéance statuée, elle devient obsolète. La lettre agréée permet de continuer l’autre phase. Elle décrète les étapes à parcourir et leur emploi du temps tels que les audits et les approbations préalables. Elle sert de pilote pour le stade de transaction et d’organisation de la documentation juridique décisive. Ayant une contenance commerciale, juridique et financière, la lettre d’intention devient de nos jours un dossier quasiment incontournable dans la démarche de placement.

View of a young relaxed couple meeting a real estate agent
Article précédent
Fusion-acquisition : opter pour la croissance interne ou externe
Tout-savoir-sur-la-loi-Pinel.jpg
Article suivant
Tout savoir sur la loi Pinel