Plus connue aux Etats-Unis après la seconde guerre mondiale, la Private Equity est initiée par les banques d’affaires. Les capitaux constitutifs de ce fonds d’investissement proviennent de capitaux industriels et de capitaux déployés.

Les éléments clés du Private Equity

La Private Equity est issue d’investissements privés effectués auprès d’entreprises, majoritairement non cotés en bourse. Ces investissements sont détenus par des fonds spécialisés dans lequel le public ne peut investir. Ces fonds en Private Equity investissent dans un portefeuille d’entreprise. Les entreprises financières sont épaulées dans leur développement et leur restructuration durant 5 à 7 ans. C’est un mode de financement alternatif qui constitue un levier de croissance essentiel sur le long terme. Par ailleurs, les fonds en Private Equity visent la création de valeurs en contrôlant le management de la société afin de déployer une synergie de valeurs performantes qui bénéficie à tous les shakeholders comme les salariés, les dirigeants et les clients.

Les diverses structures du Private Equity

L’industrie du Private Equity dispose de plusieurs structures qui s’adaptent selon le développement, la stratégie, la situation économique et le secteur d’activité de la société cible. Il s’agit essentiellement du Capital Risque qui se charge de financer les nouvelles sociétés au futur prometteur en phase de développement et d’aide stratégique et de les financier à un moment critique. Le capital développement s’adresse aux PME en phase de développement qui souhaitent accentuer leur croissance. Quant au capital retournement, il est destiné aux sociétés en restructuration, porteurs de valeur afin de renforcer les fonds propres pour épauler les entreprises. Le capital transmission intervient lors d’un changement de propriétaire. Les fonds servent à la mise à disposition du savoir-faire stratégique, juridique, financier et humain. La transmission est effectuée avec le LBO ou Leveraged Buy Out qui combine les capitaux propres et les dettes pour générer un effet de levier visant à accélérer le retour sur investissement.

tablet computer isolated in a hand
Article précédent
Les particularités des SCPI et des OPCI
shutterstock_1747615012
Article suivant
La fusion-acquisition, un choix stratégique et réfléchi