Destinées au contrôle d’une organisation, les fusions-acquisitions sont effectuées pour un objectif économique et de diversification des risques.

Les modèles de fusions-acquisitions

Dans le cadre d’une fusion, on parle soit de fusion absorption lors du rachat d’une société par une autre ou d’une fusion égalitaire lorsque l’alliance entre deux groupes aboutit à une entité unique. Dans le cas d’une acquisition, les entités juridiques des deux sociétés en cause restent intactes. Une OPA est lancée obligatoirement et les actionnaires de la société attaquée sont traités de façon égale. Les modèles de fusions-acquisitions concernent l’intégration verticale pour un contrôle de la chaîne de production ou de distribution et une diffusion optimale des produits et des services. L’intégration horizontale vise au recueil des parts de marché d’un concurrent suite à un rachat qui contribue à augmenter le pouvoir de négociation et à effectuer une économie d’échelle. Quant au conglomérat, il sert à la diversification des activités afin d’amoindrir les effets de la conjoncture économique.

Les motifs de la fusion-acquisition

Les motivations financières concernent les économies d’échelle au niveau des frais fixes de production ainsi qu’au sein de l’approvisionnement. Ils s’appliquent également à l’influence sur le marché de l’entreprise qui atteint une taille critique lui permettant d’influer sur les prix avec les fournisseurs et les distributeurs. Prendre un train d’avance sur la concurrence permet de mieux maîtriser les prix de vente afin d’optimiser le chiffre d’affaires. Enfin, la diversification est une arme efficace contre les variations économiques. Quant aux motivations financières, elles traitent des économies d’intégration verticale pour un meilleur contrôle des prix et une réelle souplesse au niveau du prix de vente. Cela permet d’augmenter davantage la rentabilité en rachetant un concurrent ou une firme qui œuvre dans un secteur parallèle. La société acquise peut faire l’objet d’une revente dans un délai limité. L’effet de synergie contribue à la valorisation des deux sociétés fusionnées avec la mise en commun des actifs.

Article précédent
L'essentiel du fonds d'investissement Private Aquity
Article suivant
Pourquoi les résidences LMNP sont si attractives ?